2008/07 Control at the Vatican. Au Eternal Tour, eternelle contrôle

Posted on 05/07/2008 por

1


pene_papa

Comme par hasard, les choses toujours peuvent être lies, si on veut. Cette fois, j’ai pu faire un registre photographique et une vidéo. Il se trouve qu’un Festival se déroulait cet été à Rome, un festival entre plusieurs d’autres. C’était le Festival Eternal Tour conçu comme une expérimentation à la fois scientifique et artistique… experts internationaux dans la mise en pratique d’une série de problématiques théoriques, méthodologiques et politiques…

Alors, je suis allée voir une de performances de Enrico Natale, historian suisse qui proposa pour le MIGRATOUR, un travail sur les obelisques: Obelischi di Roma.

Il y a plus d’obélisques à Rome que dans toute l’Egypte. Cette situation est le résultat de la passion que nourrissaient les Romains pour ces monuments, qui les transportèrent à travers la Méditerranée, passion partagée par les Papes qui les ont ensuite déplacés pour décorer les plus belles places de Rome.

“Alors que les demandes de restitution d’œuvres d’art se multiplient, cette situation n’est pas sans ambigüités. Le projet « Obélisques de Rome » à comme objectif de proposer un autre regard sur les obélisques, en rappelant leur origine égyptienne et les polémiques soulevées dès l’Antiquité par leur transfert à Rome. Des panneaux d’informations en trois langues seront construits et placés pendant le festival sur certaines places célèbres de la ville, comme piazza del Popolo, piazza del Quirinale, piazza dell’Esquililno, piazza della Rotonda, piazza San Pietro, etc…”…. Eternal Tour Festival. 2008.

.


Mais ici, je voudrai faire le lien. Ou montrer comment les choses peuvent être liées par de coincidences incroyables.

Sans trop savoir ce qui allait se passer, je suis allée au Vatican. Et de quoi je m’aperçois à l’instant? Je vois un controleur. Il ne savait pas ce qu’il été, mais sa tenue, tout, été comme d’un contrôleur professionel.

P1060523

On pourra dire que ces obélisques sont tout à fait la même chose, dans l’idée, on le sais bien. Que nos chers bitenfer bien connus pour nous, les vrais contrôleurs. Ici on le voit très bien, il est heureux comme un chasseur qui a trouvée une esplanade remplie de fauves. Il tient à la main l’évidence, comme une flèche il signale tout la joie trouvé qui l’entoure.

Celui ci un peu après, a décidé de passer un obélisque par la machine de rayons X, machine de contrôle du Vatican. La raison, poser son obélisque vert sur l’atrium de la cathédrale de Saint Pierre pour avoir la distance nécessaire et réussir une photo où son obélisque vert soit plus grand que l’obélisque central de la place.

Mais la partie la plus génial, que je gardais comme un secret, c’était le but de passer l’obélisque par la machine de rayons X.

Voici , donc ce contrôleur trouvé en action, une vidéo inédite et complètement inoffensive comme on aime.

Contrôleurs: Cette fois on peut voir comment tout est lié. Le Vatican, les bitenfer, les obélisques, les contrôles du contrôle. Puis il faut savoir qu’en sortant du lieux, juste en face de la Capilla Sixtina, un garde demande à l’autre en nous regardant passer:

_ Qu’est ce que c’est que ça? Et l’autre réponds:

_ Cet obelisque a déjà été controlé. (questo obelisque è stato già controllato)

La meilleur partie de cette rencontre.

Cette phrase, “È obelisco è già stato controlato”  (l’obélisque à déjà été contrôlée), jamais un garde ni personne aurai pu imaginer que cela serait la phrase qu’il fallait dire pour combler tant ce moment.

Quel merveille! rien est si incroyable comme ce groupe d’humanoïdes en robe violet! Quel joie, un obélisque sur cette place brulant de bonne soeurs, bons pères, bites en betôn, vrais obélisques, faux obélisque en carton vert, tout est à la vertical mais quelque chose dans l’air se résiste en restant à l’horizontal. C’est comme une Rebel-action!

turist
Voici un link video sur une autre des performances de Enrico et ces obelisques. à downloader. CLICK